Bona Nit Cargol - Spectacle de marionnettes

Tout était enfermé dans une boîte. Une boîte que j’ai recherché moi-même, pendant des jours, dans la maison vide de mon grand-oncle Louis. Il me l‘avait montré de son vivant. C‘était à moi de la retrouver après son décès. Dans cette boîte, il y avait un trésor. Pas de pièce, ni de bijoux, non…

Il y avait sa Vie… Il y avait son enfance, sa guerre, son amour, ses blessures, ses frustrations, son voyage; il y avait tout. Une histoire de vie, de transmission, de courage; une histoire universelle.

Tout était là, dans une boîte; il m’en avait donné les clefs en me disant: “En faràs alguna cosa bonica”… (tu en feras quelque chose de joli toi…). C’est un sentiment très personnel et tellement banal à la fois…

Il s’est passé beaucoup de temps avant que je n’intègre toutes les informations qu’il y avait à l’intérieur. Puis une année entière à enquêter et à remettre les lettres dans le bon ordre, les photos dans le bon sens et à retracer son chemin. Et puis celui de la famille.

Les questions ont ainsi germées. Et un an de documentation sur le Service Obligatoire du Travail en Allemagne a été nécessaire pour comprendre ses choix. Un travail de fourmi passionnant. Des rencontres riches en émotion, des associations d’anciens déportés qui nous ont aidé, des traducteurs, etc…

Puis, l’histoire dans l’Histoire: la gémellité. Découvrir toutes les situations où ma grand- mère et ma grand-tante se sont intervertis leurs identités. Une vie de va-et-vient, avec plus ou moins de conséquences…

Le spectacle en images

Le Teaser

Retour en haut